• Je sentis une présence auprès de moi,
    Qui me suivait, au rythme de mes pas
    Tel un félin qui guette sa proie...
    Je compris alors qu'elle ne me laissera pas le choix.

    Elle s'approcha, les battements de mon coeur s'accélèrèrent.
    Elle était là, juste derrière.
    Un souffle dans le cou vînt me glacer le sang.
    Je distanguais pourtant son parfum, si envoutant.

    Sa main effleura ma taille et je découvris son visage.
    Il était d'une beauté inimaginable:
    Les traits fins, le teint pâle, le regard intense.
    J'avais décidé de lui donner sa chance.

    L'Etre cher,
    Croqua ma vie à pleines dents.
    Je fus prise d'un malaise ennivrant
    Lorsque ses crocs s'enfoncèrent,
    Lentement dans ma chair...

                                                                               (à suivre...)


    3 commentaires
  • Seule la Lune peut éclairer,
    La rue sombre et déserte.
    Des ombres dansent puis s'arretent.

    Des troncs se dressent devant moi,
    Comme pour me faire prendre un autre chemin,
    Comme pour me perdre jusqu'au matin...

    Le vent vient me fouetter le visage.
    On dirait qu'il s'enfuit, lui aussi.
    Il hurle dans chacun de ses virages,
    On dirait qu'il a peur, lui aussi...

    Enfin, j'aperçois l'aube se lever.
    Je suis sauvée.
    Les ombres n'existent plus,
    Le calme est revenu.

    Mais... où suis-je?


    1 commentaire
  • SILENCE

    Tuer par amour, tuer par erreur
    Ne pense pas que tu peux vivre aussi.
    Je ne crois pas que tu suives ton coeur,
    Tu cours toujours, tu tues par oubli.

    Tu écoutes mon coeur battre en silence,
    Pour étouffer le mal que tu m'as fait,
    Doucement, écoutes la souffrance
    D'un coeur ouvert : tu m'as assassinée

    Pourquoi pleures-tu? Soulève tes paupieres,
    Toujours de l'eau mais pas une poussières.
    Je vois là un courant d'air de mensonges.

    Et c'est à cet endroit que je repose,
    Tu te souviendras de mes lèvres closes.

    Silence! Maintenant, je ne suis plus qu'un songe...


    4 commentaires
  • Un arc-en-ciel dans la mer
    Des lumieres plein la tête,
    Aucun souvenir amer,
    Est-ce là que je m'arrete?
     
    On se raccroche à une branche,
    On attend un dernier souffle,
    Un murmure qui s'approche,
    Puis qui s'éloigne vers le gouffre.
     
    Trop d'efforts à vouloir tout reconstruire,
    Ou pas assez pour redécouvrir,
    Ce dont on est en train de perdre
    A tout jamais, je ne peux y penser
    Pourtant il faudra se faire une idée,
    Plus j'avance, plus je désespère.
     
    Je suis une fleur du bien,
    Je pense à toi quand j'en ai besoin,
    Suis-je au bout du chemin,
    J'ai l'impression que tu es tellement loin.

    4 commentaires
  • J'ai quelque chose caché en moi
    Qui attend, qui sommeille,
    Je vous en prie, désexorcisez-moi.
    Evitez à nouveau qu'il ne se réveille.
     
    Protégez-moi de l'enfer dans lequel je viens d'arriver
    Il est là, il veut reprendre sa place.
    Pour un instant j'y fais face,
    Puis je ne controle plus rien, il va gagner.
     
    Ca y est. C'est fini.
    Il m'a battue, je suis perdue.
    Ce démon est reparti.
    Pour combien de temps?
    Si possible, le plus longtemps
    Si on ne peut plus rien changer,
    Alors je prie pour exister.

    3 commentaires