•  

    Dans mes draps de chrysanthèmes
    L'aube peine à me glisser
    Doucement son requiem
    Ses poèmes adorés

    Dans mon lit, là, de granit
    Je décompose ma vie
    Délits, désirs illicites
    L'espoir, le rien et l'ennui

    Mais pour toujours
    Pour l'amour de moi
    Laissez-moi mon...

    Paradis inanimé
    Long sommeil, lovée
    Paradis abandonné
    Sous la lune, m'allonger
    Paradis artificiel
    Délétère, moi délaissée
    Et mourir d'être mortelle
    Mourir d'être aimée

    Emmarbrée dans ce lit-stèle
    Je ne lirai rien ce soir
    Ne parl'rai plus, rien de tel
    Que s'endormir dans les draps
    Du noir

    C'est le sombre, l'outre-tombe
    C'est le monde qui s'éteint
    L'épitaphe aura l'audace
    De répondre à mon chagrin

    Paradis inanimé
    Long sommeil, lovée
    Paradis abandonné
    Sous la lune, m'allonger
    Paradis artificiel
    Délétère, moi délaissée
    Et mourir d'être mortelle
    Mourir d'être aimée

    Paradis inanimé
    Long sommeil, lovée
    Paradis abandonné
    Sous la lune, m'allonger
    Paradis artificiel
    Délétère, moi délaissée
    Et mourir d'être mortelle
    Mourir d'être aimée

     


    4 commentaires
  •   


    Quand on vit dans le monde de la peur
    Et de l'inconscience, sans confiance,
    Quand nos rêves nous plongent et nous endorment,
    Quand nous sommes au pays des rêves et de la lumiere.

    Quand on vit avec ces sensaions de bonheur
    Quand on ne saime pas et qu'on a peur d'être soi-même,
    Quand il n'y a plus d'issue
    Moi, je préfère repartir
    Avec toi au pays des rêves...


    1 commentaire

  •  A force de vivre dans ce monde, je me suis fait prisonnière: Prisonnière des émotions que je m'étais refusée d'avoir; prisonnière aux griffes des humains qui ne savent pas ouvrir leur yeux et qui n'écoutent qu'eux-même; prisonnière d'une autre vie, d'un autre monde...
     Les humains ne sont pas tous pareils... J'ai longuement étudié leur comportement pour pouvoir affirmer celà!

     Je me sentais enfin prête à disparaitre de ce monde! Depuis des années, je marche le long d'un précipice... jusqu'au jour où je trébucherai, jusqu'au jour où je m'élancerai.

    A quoi ça sert de voir votre monde dépérir sans que vous ne leviez le petit doigt? Vous pensez peut-être que je suis lache de vouloir partir. Pas autant que vous! J'ai assez voyagé dans le but de trouver espoir quelque part! Mais vous, vous êtes laches depuis le début!!!

    Alors je me suis élancée dans le vide, et un humain m'a rattrapée dans ses bras.

    Toute cette haine envers vous s'est dissipée, même si je ne vous comprendrais jamais vraiment. Mais je suis prete à vous aider, à vous protéger. N'oubliez pas celà...


    votre commentaire

  • Danse avec les rêves,
    Danse avec la fièvre,
    Mais jamais n'en crève,
    Un gout de sang aux lèvres...

    Arrivée pour détruire
    Sans même réfléchir,
    Tout sur son passage
    Comme un doux présage.

    Les hurlements du vent
    Sont avant-coureurs
    De ses mouvements.
    Et pour moi, c'est l'heure...


    6 commentaires
  •  


    votre commentaire